La Sophrologie

La sophrologie connait un engouement grandissant auprès de la population. Mais quelle est cette méthode thérapeutique si particulière entre yoga, relaxation et hypnose ? La sophrologie date de 1960. Conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, Espagnol né en Colombie. Elle prend sa source dans différents courants occidentaux et orientaux : La phénoménologie, privilégie l’expérience plutôt que la théorie, cherche à accueillir un phénomène sans jugement. Le yoga complète la discipline qui s’enrichit de postures spécifiques, de méditations et du travail sur le souffle. Le bouddhisme incite à calmer l’esprit. L’hypnose, dont les exercices s’effectuent entre la veille et le sommeil.

Autres influences : la méditation qui débute avec le souffle, la relaxation mais aussi la neurologie, la psychanalyse, la psychologie, l’autosuggestion (méthode Coué).
Les racines grecques du terme « sophrologie » éclairent le sens profond de la discipline :
Sôs : sérénité, équilibre, harmonie. Phrên : esprit, conscience. Logos : science, étude, discours.
La sophrologie se définit ainsi comme une science de la conscience harmonieuse. Plus largement, comme une discipline de développement personnel, favorisant une plus grande connaissance de soi, un rapport plus harmonieux avec son environnement, pour tendre vers un meilleur épanouissement personnel.

Sophrologie influences